Actualité : Solidarité

La Roche-sur-Yon. Triste anniversaire pour la Journée mondiale contre l'homophobie.

La journée mondiale contre l'homophobie 2020 a une saveur particulière cette année : il y a un an, le village associatif situé place Napoléon avait subi une agression homophobe. S'en est suivi un rassemblement qui a réuni 820 personnes place Napoléon et un procès.

17 mai 2019, 17 mai 2020, les événements qui se sont déroulés sur la place Napoléon sont encore présents dans les têtes des membres des associations.

Comment va le Centre LGBT ?

Le Pôle Associatif, où est hébergé le Centre LGBT, a été autorisé à réouvrir depuis lundi. Les bénévoles de l'association reçoivent des personnes en cas d'urgence et réfléchissent pour accueillir les personnes dans de bonnes conditions. Le local est petit et ne peut recevoir qu'une seule personne, en respectant les gestes barrière instaurés dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Pendant le confinement, les demandeurs d'asile LGBT se sont sentis esseulés, ils ont envie de revoir du monde. L'accueil temporaire qui leur a été alloué va fermer jeudi soir. Ils sont en recherche de solutions pour la suite.

"Des consultations gratuites d'un psychothérapeute professionnel ont été réalisées, pendant le confinement, pour les adhérents qui ne se sentaient pas bien." explique Sophie Proquin-Salacroup, présidente du Centre LGBT.

Centre LGBT Vendée La Roche sur YonUn drapeau géant cousu par Graine d'ID a été déployé cet après-midi au Pôle Associatif.

Un an après l'agression

Cette année, il n'y a pas de village associatif pour cause de Covid-19.

La réponse à l'agression est la réalisation de la Pride.

Le rassemblement place Napoléon avait réuni 820 personnes. "Ça fait chaud au cœur. Les vidéos de l'agression ont été vues dans le monde entier et les Yonnais se sont dit, mais c'est pas moi ça."

La Vendée n'est malheureusement pas exempte d'agressions homophobes.

La Marche des Fiertés reportée 

Elle était prévue le 16 mai. La première Marche des fiertés a été reportée à une date ultérieure. Les organisateurs ont été très mobilisés pour cette action.

"C'était quand même une date anniversaire et nous avions prévu de le faire aujourd'hui, un an après, jour pour jour. C'était notre réponse à l'agression  pour réparer ce qui s'était passé l'année dernière et pour dire 'on est là!' et à La Roche-sur-Yon, on va défiler avec nous pour dire on n'est pas homophobe, qu'on est pas Transphobe."

La Pride et la Marche des Fiertés sera organisée en septembre, si les conditions le permettent ou l'année prochaine.

"On a dépensé beaucoup d'énergie pour organiser quelque chose qui, malheureusement, ne se fait pas à cette date, mais on reste très motivé pour faire cette démarche en septembre, si le gouvernement le permet."

Le procès en appel

Il se déroulera le mercredi 10 juin à 10h, à Poitiers. 

Toutes les parties ont fait appel, on continue le combat pour faire en sorte que l'injure soit retenue plus qu'elle n'a été retenue.

Contact : 

https://centre-lgbt-de-vendee.org/

07 83 33 33 83

Publié le 16/05/2020
Abonnez-vous à notre newsletter

chargement