Santé : suspension temporaire du service des urgences à Fontenay-le-Comte : une adaptation nécessaire face à la pénurie de médecins remplaçants

Une pénurie de médecins remplaçants entraine une réorganisation temporaire.

Le Centre Hospitalier de Fontenay-le-Comte, en Vendée, est contraint de réorganiser temporairement son service d’urgences à la suite du refus des médecins remplaçants de respecter le plafond de rémunération de 1390€ par 24 heures. Cette mesure nationale visant à mettre fin aux excès de rémunération et à rétablir l’équité dans les équipes médicales, appliquée strictement depuis le lundi 3 avril, semble avoir provoqué des tensions au sein du personnel médical.

En conséquence, l’accueil des urgences sera exceptionnellement suspendu du jeudi 25 mai à 18h30 au vendredi 26 mai à 8h30. Néanmoins, un infirmier et un aide-soignant resteront sur place pour accueillir les patients qui se présenteraient spontanément aux urgences et apporter une réponse la plus adaptée en fonction de leur état de santé.

Les numéros d'urgence à privilégier et les mesures d'adaptation pour garantir la continuité des soins

Dans ce contexte, il est plus que jamais important de connaitre et de faire usage des numéros d'urgence appropriés. Pour les soins non programmés relevant de médecine générale, les usagers doivent composer le 116 117, tandis que pour les urgences vitales, le 15 reste le numéro à appeler. Ces numéros assurent une régulation médicale adaptée, garantissant aux patients une réponse adaptée à leurs besoins, qu'il s'agisse d'un conseil médical, d'une prise de rendez-vous différée, ou d'une orientation vers le service d’urgences d’un autre établissement de santé.

En cas d’apparition de symptômes, les patients sont invités à consulter en priorité leur médecin traitant. En son absence, les pharmacies et les maisons de santé peuvent fournir des conseils et prendre des rendez-vous.

Les acteurs concernés par la prise en charge des patients et des secours à personne ont été prévenus de cette organisation temporaire. Ils ont pour mission de garantir la qualité des soins, la sécurité des patients, et la permanence des soins de proximité. L'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire, avec le soutien du CHD Vendée, a ainsi orchestré la solidarité entre les différents établissements.

31/05/23
Le Centre Hospitalier Psychiatrique (CHS) annonce son projet de créer un Musée de la Psychiatrie ...

20/04/23
Du 24 au 30 avril 2023, la Semaine européenne de la vaccination se déroule avec pour thème "La va...

11/04/23
©mavillesolidaire.fr Le directeur général du CHD Vendée, Francis Saint-Hubert, a expliqué dans...

01/02/23
l’ifps organise sa journée portes ouvertes ce samedi 4 février 2023 L’Institut de Formation a...

16/12/22
Dans un communiqué la CGT E.P.S.M. Georges Mazurelle appelle à un mouvement de grève et de mani...

26/11/22
Vendredi, l’intersyndicale CGT, Sud solidaire, la CFDT et FO, a manifesté devant la salle du co...