La Roche-sur-Yon. Les soignants du CHD n’en peuvent plus.

« Rien ne bouge, on met les pansements mais rien ne bouge » martèle le syndicat Force Ouvrière, qui s’est mobilisé mercredi et jeudi pour « faire entendre à la direction l’épuisement professionnel des équipes. »

CHD FO La Roche sur Yon LRSY mavillesolidaire.fr 1Annabelle Étienne infirmière et Anthony Tuzeau, le secrétaire général de FO devant les uragences du CHD.

L’hôpital va mal

« Il y a plein de collègues qui nous disent qu’ils vont partir travailler en usine, pour travailler, pour changer de métier. » Annabelle Étienne infirmière (Force ouvrière)

Les soignants ne tiennent plus. Difficile de trouver du personnel, même de faire face aux tâches quotidiennes. « Dans la région des Pays-de-la-Loire, il manque 7000 postes d’infirmière ».

Faire entendre à la direction l’épuisement professionnel des équipes. Qui se disent écoutées mais pas entendues « C’est bien beau de remercier les gens pour leur investissement. »

Anthony Tuzeau, le secrétaire général de FO dénonce lui aussi le manque criant de personnels et donc de places pour les malades « il y a un gros souci au niveau des urgences qui saturent par manque de médecins. Ils ferment les urgences de nuit sur Montaigu, ils ferment de temps en temps les urgences sur Luçon. Ils viennent donc aux urgences à la Roche-sur-Yon. Le problème est qu’il n’y a plus de paramédicaux (infirmiers et aides-soignants) il en manque 70. Entre les arrêts et le manque de personnel, les services ne peuvent plus tourner et la direction est obligée de geler des lits. On ne sait plus où mettre les patients. C’est dans tout l’hôpital comme ça. En bloc opératoire, on ferme quatre à cinq salles par semaine, c’est un coût budgétaire énorme. Il y a quand même 100 à 120 patients qui sont déprogrammés par semaine ce qui est, là aussi, énorme. »

Parmi les revendications, la CGT et FO demandent l’arrêt du management de "l’hôpital-entreprise" qui se base sur l’économie, ils demandent le respect des agents, comprenant un cadre empathique reconnaissant, une embauche massive, la création de tous les CDD de plus d’un an afin d’arrêter les contrats précaires et finaliser les agents.

15/11/23
Face à la décision controversée du Sénat de supprimer l'Aide Médicale d'État (AME), une vague ...

12/10/23
Face aux difficultés croissantes rencontrées dans le secteur médical, l'intersyndicale des médec...

16/08/23
Suite à un manque inattendu de médecins remplaçants, le service des urgences du Centre Hospitalie...

02/08/23
Suite à l'application stricte du plafond de rémunération de 1390€ par 24h pour les médecins re...

28/07/23
L'Association Départementale d'Accompagnement et de Maintien à Domicile (ADAMAD), au cœur d'une p...

06/07/23
La Vendée, FRANCE - Un arrêté préfectoral a ordonné la fermeture immédiate d'un restaurant et ...