Actualité : Santé

La Roche-sur-Yon. Covid-19 : quelle est la stratégie de la ville ?

La ville de la Roche-sur-Yon a fait cet après-midi un point presse concernant la stratégie arrêtée pour la pandémie.

Les tests

Le potentiel de dépistage sur la Roche-sur-Yon n’est utilisé qu’à un tiers des capacités de dépistage des laboratoires. Il y a donc beaucoup de possibilités pour se faire dépister aujourd’hui.

Luc Bouard, le maire de la Roche-sur-Yon, regrette que l’agence régionale de santé (ARS) n’ait pas suivi la demande de la ville pour faire un test quelques jours avant Noël, « ce qui nous aurait permis de voyager en famille tranquillement. »

Sophie Montalétang et Luc BouardSophie Montalétang et Luc Bouard.

Le vaccin

La ville s’est lancée dans la vaccination en EHPAD, les résidents sont prioritaires dès le mois de janvier ainsi que les professionnels de santé à risque qui souhaitent être vaccinés. La Roche-sur-Yon compte 419 personnes qui résident dans cinq EHPAD et 300 personnels de santé et administratifs. Aujourd’hui, les premiers sondages réalisés auprès des résidents montrent que 70 % d’entre eux souhaitent se faire vacciner.


Comment cela se passe ?

« L’agence régionale de santé nous a fait part du calendrier des distributions des premières doses de vaccin par EHPAD. Une première livraison sera faite le 19 janvier et une seconde le 26 janvier. Les vaccinations interviendront dans les trois jours qui suivent » explique Sophie Montalétang, adjointe aux solidarités et à la santé.

Sophie Montalétang, adjointe aux solidarités et à la santé et Luc Bouard, Maire de la Roche-sur-Yon et président de l'agglomération.

Les résidents et leurs familles ont été informés de la procédure du lancement de la campagne de vaccination. Le dispositif mobilise le personnel, les médecins généralistes et les médecins coordinateurs et les directions d’établissement.

Pour anticiper cette campagne de vaccination qui est annoncée début février pour le grand public, par tranche d’âge, « on attend des précisions » la ville mettra en place la logistique nécessaire pour d’éventuels centres de vaccination, des entreprises ont également été contactées pour la mise à disposition de matériel pour stocker les vaccins si cela s'avérait nécessaire.

La stratégie de l’ARS serait de mettre neuf centres de vaccination sur la Vendée donc un forcement à la Roche-sur-Yon. « Aujourd’hui, on pense que ce serait plutôt deux nécessaires sur La Roche au vu de la concentration de la population. Ce sont les pistes que nous envisageons » précise le maire.

Luc Bouard s’est porté candidat pour être vacciné le plus tôt possible « je pense qu’il faut montrer l’exemple. Les élus comme les responsables de départements doivent montrer l’exemple pour inciter la population à se faire vacciner. »


Le maire a écrit au président de la République concernant le conseil citoyen qui sera tiré au sort pour donner son avis sur la vaccination. « Je pense que le meilleur conseil citoyen national qu’il soit c’est celui des maires. Je pense que plutôt de construire un conseil citoyen aléatoire avec des gens tirés au sort, je pense que le président de la République doit choisir le conseil citoyen parmi les élus. »

Le président de la République n’a pas encore répondu au maire.

Publié le 08/01/2021
Abonnez-vous à notre newsletter

chargement