Actualité : Santé

La Roche-sur-Yon. COVID-19 : le CHD vaccine les premiers soignants.

Les doses ont été reçues la semaine dernière, il n’y a pas d’accélération mais les choses se mettent en place au fur et à mesure. Le CHD a reçu 4 875 doses « de façon hebdomadaire, on va  recevoir les mêmes nombres de doses » explique le directeur du CHD, Francis Saint-Hubert. Nous allons vacciner les résidents et les personnels qui le souhaitent.

Les flacons sont décongelés au niveau de la pharmacie de l’hôpital. Il faut trois heures de la décongélation. Chaque flacon contient cinq doses.

premier vaccin Covid CHD la Roche sur YonLe Docteur Jean-Claude Lachérade, chef du service de réanimation s'est fait vacciner ce soir.

Le CHD a pris la décision de lancer la campagne en fin de matinée. Les services concernés par ce début de campagne de vaccination : la réanimation, le service des urgences et le service des maladies infectieuses. Les médecins et les soignants se sont portés volontaires.

Ce soir, 25 soignants ont été vaccinés. Mardi, les EHPAD vont être concernés. Les soignants seront vaccinés s'ils ont plus de 50 ans ou s'ils ont des comorbidités, en tant que personnes à risque. Sont concernés tous les soignants de plus de 50 ans ou qui ont des comorbidité, et qui sont volontaires.

EHPAD : 50 % des résidents acceptent de se faire vacciner

En Vendée, le secteur hospitalier public compte 7500 agents. Parmi eux, 20 % sont âgés de plus de 50 ans. En ce qui concerne les EHPAD, il y a un potentiel de 4000 personnes. 50 % d’entre eux acceptent d’être vaccinés. Pour les autres, 0 % de personnes souhaitent attendre et 20 % sont opposées au vaccin.

Le démarrage de la campagne de vaccination de la COVID-19 auprès des résidents d’EHPAD débutera demain mardi 5 janvier 2021. Premier EHPAD concerné celui de Montaigu avec à l’EHPAD Augereau.

Pour le Docteur Philippe Perret, médecin en maladies infectieuses « il y a une grosse envie des soignants de se faire vacciner, on a un maximum de soignants qui veulent se faire vacciner, on a du boulot, mais cela correspond à une nécessité absolue. On a besoin de montrer l’exemple, à chaque fois, on le fait. C’est un vaccin qui ne risque rien et qui a une grande efficacité. C’est vraiment un grand progrès, c’est formidable. »

Publié le 04/01/2021
Abonnez-vous à notre newsletter

chargement