La Roche-sur-Yon. Confinement : ce qu’en disent les Yonnais. Aujourd’hui Valérie, 51 ans et Nicolas, 23 ans.

Depuis le confinement, nous nous sommes demandé comment les Yonnais vivaient cette situation inédite, historique. Nous leur avons envoyé des questions en leur demandant de nous adresser une photo « vue de la fenêtre. »

Issus de tous les quartiers de la Roche-sur-Yon, ils nous ont confié leur ressenti.  Aujourd’hui, Valérie, 51 ans, qui habite la Garenne et Nicolas, 23 ans, qui habite le quartier Zola.

Valérie, 51 ans, la Garenne.

Qu'est-ce qui est le plus dur dans le confinement ?
Ce qui est le plus difficile c’est de ne pas pouvoir se déplacer pour travailler, faire de la photo et voir ses proches.

Comment occupez-vous vos journées ?
J’occupe mes journées à faire du ménage. Je fais également pas mal de tri dans mes photos. Je réalise également des tableaux avec coquillages ou composition de fleurs. Et de temps en temps, je fais une Visio avec la famille.

Qu’est-ce qui vous manque le plus ?
C’est la famille, les amies et de pouvoir prendre un bol d’air frais.

et les prochains jours ?
Pour les prochains jours je vais rester au repos, faire des méditations, travailler plus sur le magnétisme, et continuer à faire la clown, déguisement et maquillage. Je vais prendre mon mal en patience chez soi pour ne pas attraper ce virus.

VAL 10Vue de la fenêtre de Valérie.

Nicolas, 23 ans, Zola.

Période aussi particulière pour Nicolas. Ce qui est compliqué, c’est de voir que dehors, il fait un temps magnifique et de ne pas pourvoir sortir. Comme beaucoup, il en profite pour faire des choses qu’il n’avait pas forcément le temps de faire « je lis et je me mets à jours dans les séries ». Même si les collègues de boulot lui manquent, il voit les prochains jours « compliqués ».

VAL 11Vue de la fenêtre de Nicolas.

 

Publié le 31/03/2020
01/06/22
A l'occasion de la Journée mondiale des Troubles des Conduites Alimentaires, (TCA) le CHD Vendée o...

04/05/22
"C’est un grand bond en arrière ! Un retour vers la psychiatrie asilaire !" c'est le slogan de la...

28/04/22
« Rien ne bouge, on met les pansements mais rien ne bouge » martèle le syndicat Force Ouvri...

13/04/22
Depuis vendredi 8 avril 2022, le plan blanc a été déclenché afin de faire face à la saturation ...

07/04/22
L’hélismur sera disponible de 9h à 21 h du 1er avril au 31 mai 2022. Puis 24h/24h du 1er juin au...

22/03/22
Grâce à une bonne couverture vaccinale depuis ledébut de l’année en Vendée, la demande de ren...

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok