La Roche-sur-Yon. Confinement : ce qu’en disent les Yonnais. Aujourd’hui, deux ados : Charline et Enric, 14 ans.

Depuis le confinement, nous nous sommes demandés comment les Yonnais vivaient cette situation inédite, historique. Nous avons envoyé des questions en leur demandant de nous adresser une photo « vue de la fenêtre. »

Issus de tous les quartiers de la Roche-sur-Yon, ils nous ont confié leur ressenti. Aujourd’hui, Charline, 14 ans, qui habite au Val d’Ornay et Enric, 14 ans, qui habite à l’Angelmière.

Charline, Val d’Ornay

Qu’est-ce qui est le plus difficile dans le confinement ?

Je suis scolarisée au collège Saint-Louis. Nous devions faire un voyage à Amsterdam et malheureusement celui-ci a été annulé.

Que fais-tu de tes journées ?
Le matin, je fais les devoirs et l'après-midi, je jardine, je fais un peu de sport c'est-à-dire abdos... et aussi un peu de rangement. Je téléphone tous les jours en visio avec mes copines et je regarde la télé.

Ce qui te manque le plus ?
Je fais de l'athlétisme et de l'équitation, ce sont donc les deux sports qui me manquent le plus. De plus, je ne peux pas faire de compétition sportive...

Les prochains jours ?
Je pense que les prochains jours seront pareils.

vue de la fenetre charline 11Vue de la fenêtre de Charline.

Enric, Angelmière


Enric, lui aussi a 14 ans. Il est au collège Herriot.

Pour lui, le plus dur dans le confinement, est de trouver des occupations sans répétitions, mais les journées s’organisent. « Ma journée commence : par faire mes devoirs qu'on a via pronote, ensuite je fais des jeux dans mon jardin car le temps s'y prête, et aussi des jeux de société avec ma maman et je prends un peu de temps aussi pour jouer aux jeux vidéo mais sur un temps que je limite moi-même et je fais une séance de sport à la maison avec ma maman tous les jours pendant environ trente minutes. Et on appelle la famille en visio. »

Comme tous les ados, les sorties entre potes lui manquent. Pendant le confinement, il faut trouver de nouveaux repères et ce n’est pas toujours simples « ça s'annonce long mais que je vais m'occuper du mieux possible. »

vue de la fenetre charline 10Vue de la fenêtre d'Enric.

Publié le 30/03/2020
01/06/22
A l'occasion de la Journée mondiale des Troubles des Conduites Alimentaires, (TCA) le CHD Vendée o...

04/05/22
"C’est un grand bond en arrière ! Un retour vers la psychiatrie asilaire !" c'est le slogan de la...

28/04/22
« Rien ne bouge, on met les pansements mais rien ne bouge » martèle le syndicat Force Ouvri...

13/04/22
Depuis vendredi 8 avril 2022, le plan blanc a été déclenché afin de faire face à la saturation ...

07/04/22
L’hélismur sera disponible de 9h à 21 h du 1er avril au 31 mai 2022. Puis 24h/24h du 1er juin au...

22/03/22
Grâce à une bonne couverture vaccinale depuis ledébut de l’année en Vendée, la demande de ren...

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok