Actualité : Santé

La Roche-sur-Yon. Confinement : ce qu’en disent les Yonnais. Aujourd’hui, Jeanne, 84 ans et Charlotte, 36 ans.

Depuis le confinement total, nous nous sommes demandés comment les Yonnais vivaient cette situation inédite, historique. Nous avons envoyé quatre questions à chacun d’entre eux, leur demandant de nous adresser une photo « vue de la fenêtre. »

Issus de tous les quartiers de la Roche-sur-Yon, ils nous ont confié leur ressenti. Aujourd’hui, Jeanne, 84 ans, habite dans le quartier de la Garenne et Charlotte, 36 ans, dans le centre-ville. 

Jeanne, 84 ans, quartier la Garenne

Le plus dur dans le confinement ?

Le fait d’avoir moins de visites, ma femme de ménage ne vient pas ( ce qui est normal) , et ma famille , il faut limiter aussi , les amies sont confinées chez elles !
J’occupe mes journées à regarder la télévision, lire le journal que mon jeune voisin m’apporte ! et une longue sieste comme avant , car je sortais très peu de mon appartement , étant donné que j’ai du mal à marcher !

Ce qui vous manque le plus ?
Avoir des petites visites quotidiennes comme avant…

Les prochains jours ?
Je ne suis pas très optimiste car ça ne va pas s’arranger tout de suite, le plus dur est devant nous !

témoignage Covid 19 la garenne centre v 11 2Vue de Jeanne de son balcon.

Charlotte, 36 ans, Centre-ville

Pour Charlotte, le plus dur est de ne pas sortir et de ne pas pouvoir travailler. Elle occupe ses journées à la lecture et à faire des activités avec ses enfants « mais les journées sont longues… » ce qui est le plus dur peut-être, c’est de ne pas voir ses proches. « Le sport manque pour l’aîné aussi. » Elle voit la suite difficile dans les prochains jours. Avec le confinement, de nouveaux repères doivent s’installer. Charlotte a hâte de reprendre le travail et que l'école reprennent également pour ses enfants.

témoignage Covid 19 la garenne centre v 10 2Image prise par Charlotte de sa terrasse.

 

Vous souhaitez témoigner ? Contactez-nous ! Par les réseaux sociaux ou en nous laissant message ici

Publié le 23/03/2020
Abonnez-vous à notre newsletter

chargement