Actualité : Santé

La Roche-sur-Yon. Confinement : ce qu’en disent les Yonnais. Aujourd’hui, Tony, 23 ans et Georges, 65 ans.

Depuis le confinement total, nous nous sommes demandés comment les Yonnais vivaient cette situation inédite, historique. Nous avons envoyé quatre questions à chacun d’entre eux, leur demandant de nous adresser une photo « vue de la fenêtre. »

Issus de tous les quartiers de la Roche-sur-Yon, âgés de 7 à 85 ans, ils nous ont confié leur ressenti. Aujourd’hui, Tony, 23 ans, habite à l’Angelmière et Georges, 65 ans, à la Vigne-aux-Roses.

Tony, 23 ans, Angelmière

Qu’est-ce qui est le plus dur dans le confinement ?
Ce qui est le plus dur, je pense, c'est de ne pas pouvoir sortir et bosser avec ce beau temps.

Comment occupez-vous vos journées ?
Je m'occupe principalement en me dégourdissant les jambes en cuisinant et en jouant au jeux vidéo.

Qu’est-ce qui vous manque le plus ?
Ce qui me manque le plus, c'est de voir mes amis et aller au bar.

Comment voyez-vous les prochains jours ?
Les prochains jours je les vois mal car beaucoup de personnes ne respectent pas le confinement. Restez chez vous pour le bien de tous.

TONYVue de chez Tony.

Georges, 65 ans, la Vigne-aux-Roses.

Le plus dur pour Georges c’est l’enfermement. La tablette, la télé et l’ordinateur avec les réseaux sociaux lui permettent de passer le temps et il sort son chien.
Ce qui lui manque le plus c’est de se promener dans la nature, il adore ça. « La mer, la campagne me manquent beaucoup j’adore me balader en famille dans le département. »

GeorgesLa photo de Georges de sa fenêtre.

 

Publié le 22/03/2020
Abonnez-vous à notre newsletter

chargement