Actualité : Politique

Municipales 2020. Les réactions suite à la l’annulation de la réunion publique de Luc Bouard

Suite à l’annulation de la réunion publique de Luc Bouard, mercredi dernier, perturbée par une manifestation d’une vingtaine de gilets jaunes, les Voies Citoyennes, visées par le maire sortant, ont tenu à réagir.

L’équipe du maire sortant voyait dans cette manifestation de gilets jaunes de mercredi une action délibérée de l’équipe de Nicolas Hélary, tête de liste du collectif  les Voies Citoyenne qui a tenu dans un communiqué à réagir en précisant que « les Voies Citoyennes ne sont pas à l'initiative de l’action du groupe de gilets jaunes qui ont perturbé la réunion publique de Luc Bouard, le 5 février. C’est donc avec stupeur et indignation que nous avons pris connaissance de ces accusations infondées envers notre collectif » et souhaite que la campagne « se fonde sur les visions et les propositions respectives des listes en présence pour notre ville, pas sur des accusations déplacées et sans fondement ni sur des perturbations de réunions publiques. »

Le collectif des Voies Citoyenne, composé de quelques gilets jaunes (environ cinq personnes). Nicolas Hélary et son équipe, à gauche sur l’échiquier politique, souhaitent que « par le débat démocratique que nous continuerons à convaincre les Yonnais·e·s, que Les Voies Citoyennes constituent l’alternative qui peut impulser une nouvelle dynamique »

Autre réaction, Martine Chantecaille, de La Roche solidaire et écologique

« Même s’il s’agit d’un enjeu local, il est légitime de questionner les candidats sur leur vision politique nationale qui oriente bien des décisions et des choix budgétaires locaux » précisent le communiqué qui souhaite que « la campagne permette à toutes et tous de présenter leurs projets, d’être toujours à l’écoute des avis citoyens et de débattre sereinement. Ne pas pouvoir le faire est inacceptable. »

Publié le 07/02/2020
Abonnez-vous à notre newsletter

chargement