Actualité : Solidarité

Une villa en urgence pour les sans-abris à la Roche-sur-Yon.

Se protéger du froid n’est pas toujours facile pour les sans-abris. 

Aussi, depuis le 20 décembre, un ancien semi-remorque a été transformé en habitat, pour permettre à 8 personnes de dormir au chaud. C’est la deuxième fois que le mouvement « logement, fraternité » finance une villa en urgence, mais cette fois-ci en partie. 

SAMU SOCIAL 4

Après Nantes, c’est au tour de la Vendée de recycler ses camions. « L’idée est partie du fait que les remorques frigorifiques sont, d’après les directives européennes, réformées au bout de 12 ans. Avec le froid hivernal, ce dispositif mobile permet donc d’offrir des lits supplémentaires. Il est équipé de 8 couchettes, de chauffages, d’un WC et d’une douche. Il est également très bien isolé pour permettre une certaine chaleur », note Guy Maillet, président de « logement, fraternité ». 

PASSEREELLEGuy Maillet et  Michèle Grelier.

 

Au profit de l’association Passerelles, cet hébergement est installé sur l’aire de camping-car, chemin des amoureux. Pour que ce dispositif ne reste pas inutilisé, une réflexion est menée pour une utilisation l’été.  Les personnes orientées par le 115 bénéficient également d’un petit-déjeuner et d’un repas chaud. 

La villa en urgence est ouverte de 20h à 8h tous les jours. Un veilleur de nuit est également présent. Ce dispositif a connu un vif succès, le soir même affichant complet.

L'association nantaise qui a initié leprojet est Home 311.

Publié le 18/01/2019
Abonnez-vous à notre newsletter

chargement