Sébastien Verhennman est le nouveau président du Centre LGBT de Vendée.

Il est le nouveau président centre LGBT dans le département. Rencontre avec Sébastien Verhennman.

Sébastien Verhennman président du centre LGBT de Vendée 1 sur 1Sébastien Verhennman est le nouveau président du Centre LGBT de Vendée.

Pouvez-vous vous présenter un petit peu ?
Sébastien, 41 ans, marié et père un enfant de 10 ans. Ingénieur commercial. Je suis arrivé en Vendée il y a trois ans. Je suis originaire du Nord de la France. On est très content d’être là, on a trouvé une qualité de vie exceptionnelle. Ce qui permet de m’investir dans les associations.

Comment avez-vous connu le Centre LGBT ?
Au départ, on ne connaissait pas du tout le Centre. Je suis militant dans des associations LGBT depuis 20 ans. C’est à l’occasion d’événements en Vendée où j’ai rencontré l’ancienne présidente Sophie.

L’équipe qui était en place m’a donné envie de m’investir davantage et j’ai adhéré en fin d’année dernière au Centre LGBT. Sophie m’a proposé de présider le Centre, chose que j’ai acceptée avec plaisir.

Comment voyez-vous votre rôle de président ?
Aujourd’hui, étant donné la situation liée au Covid-19, le Centre est fermé depuis un an. Notre priorité est de recréer du lien, recréer de la convivialité au sein du Centre LGBT en remettant des conviviales en place essentiellement pour les adhérents pour qu’ils puissent se retrouver, le temps que cela sera possible.

Aujourd’hui je rencontre toutes les associations qui font partie du Centre LGBT. Il faut savoir que c’est une association qui regroupe plusieurs autres associations adhérentes.(*) On va voir déjà entre nous comment on peut mettre des choses en place.

Quels sont les projets ?
Si c’est possible, une deuxième Marche des Fiertés. C’est quelque chose qui est très important pour nous. Aujourd’hui, je n’ai personne qui ait postulé pour entrer dans les commissions au niveau du Centre, dont la commission Pride. S’il n’y a personne, cela va être difficile d'envisager une deuxième Marche pour le moment.

Si on n’arrive pas à organiser une seconde Marche, nous ferons, pourquoi pas, une semaine culturelle, en mettant en place des expositions dans différents lieux de la Roche-sur-Yon, tels que la médiathèque, la mairie… nous pourrions envisager de faire venir des auteurs pour parler d’homophobie, de transsexualité, d’homoparentalité… aujourd’hui, on est dans cette réflexion.

 

* Les associations adhérentes : AIDES, Autre Cercle, David & Jonathan, Gay’titude, les Dérailleurs, les Enfants d’Arc-En-Ciel, le Planning Familial 85

 

Contact :
Centre LGBT de Vendée
07 83 33 33 83
centre Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://centre-lgbt-de-vendee.org/

 

04/02/24
Hier, samedi 3 février 2024, la communauté d'Emmaüs a célébré le 70ème anniversaire de l'appe...

25/01/24
L'impact historique et les actions contemporaines L'Appel Historique de l'Abbé Pierre Le 1er fé...

24/01/24
2023 a marqué un tournant pour le Centre LGBT de Vendée, basé à La Roche...

12/12/23
"3 700 ? Plus exactement 3 692," souligne un bénévole de la Croix Rouge, mettant en lumière l'imp...

09/12/23
Chaque année, les sapeurs-pompiers de la Vendée se distinguent par leur engagement indéfectible e...

07/12/23
Ce week-end à La Roche-sur-Yon sera marqué par une série d'événements captivants et solidaires ...