L’accessibilité du marché des Halles est un véritable parcours du combattant pour les personnes à mobilité réduite. Les travaux durent et la déambulation sur l'espace public est compliquée.

Alors que le comité d’accompagnement fait pâle figure en se réunissant... certainement quand il fait beau, l’accès au marché des Halles, qui est en cours de rénovation est un véritable parcours du combattant pour les personnes à mobilité réduite, surtout au coin de la rue Malesherbes.

Quand on dit « PMR », la plupart des gens pensent aux personnes en fauteuil roulant. Pas que...

C’est le triste constat que nous avons pu faire en empruntant un passage « piétonnier » de la rue Malesherbes très fréquenté par les riverains. Rue qui reste désespérément fermée depuis des mois.

Une vieille dame revenant du marché avait bien du mal à retourner chez elle devant un trottoir défoncé qu'elle empreinte à chaque fois qu'elle va faire ses courses.

ACCESSIBILITE LES HALELS 6 sur 6

Le pas n’est pas facile. Ce bout de trottoir, le seul, est un parcours du combattant: il permet à une personne de passer dans un couloir étroit et escarpé. La seule amie de cette dame qui marche très doucement est sa canne. Le croisement des piétons venant dans l'autre sens est impossible tellement ce passage est étroit.

Renseignements pris, d'autres accès sont particulièrement difficiles dans le quartier: " des gens sont tombés" nous confiait une riveraine excédée. D'autres accès sont compliqués pour les personnes, comme rue Sadi Carnot où, là aussi, des trottoirs sont en cause, comme à côté de la maison du projet.

ACCESSIBILITE LES HALELS 6 sur 6

N’y avait-il pas un moyen de sécuriser ce passage ? Certainement que oui.

Une situation bien compliquée pour les personnes qui ont des difficultés à se mouvoir.

Autres temps, autres aménagements... aussi lors du lifting de la place Napoléon, il y a quelques années.

Un lecteur, devenu élu, s’offusquait qu’une personne en fauteuil roulant ne puisse plus passer devant l’ancien conservatoire pour cause de travaux.

La rénovation nécessaire du quartier des Halles, comme tout chantier, devrait permettre aux riverains de se déplacer à pied dans de bonnes conditions de sécurité, ce qui n’est pas le cas.

ACCESSIBILITE LES HALELS 6 sur 6

Le marché couvert couve les travaux de sa réhabilitation. On ne voit pas ce qui s’y passe, on s’interroge parfois. Avec près d’un an de retard, où en est la réhabilitation du marché couvert ?

Le seul moyen que les clients ont pour connaître l’évolution du marché couvert, c’est de jeter un œil dans un petit trou de la palissade en bois pour essayer de distinguer d’éventuelles évolutions.

MARCHE DES HALLES 2Christelle Caquineau et et Nathalie son employée.

Côté commerçants, on s’interroge un peu, les travaux entrainent une la baisse d’activité conséquente.

Entre le retard lié aux bancs des poissonniers qui n’étaient pas adaptés à leur activité, un faux plafond à reprendre, et des informations contradictoires qui circulent dans tous les sens, qu’en est-il des travaux de rénovation du marché couvert ?

« Parfois, on ne voit pas le chantier évoluer, on a l’impression qu’il stagne et on n’a aucune information. Mais je comprends qu’un chantier n’est pas simple, vous savez, si on était informé, on comprendrait » lance une riveraine habituée à faire ses courses.

Il y avait deux commerçants présents, ce mercredi, dans un marché qui respirait plus le vide que l’ambiance commerciale.

A la Boucherie Caquineau, on ne désespère pas, même si les conditions de travail ne sont pas très simples. « Ce que la mairie nous dit aujourd'hui c'est que l'on devrait emménager début mars. Mais doit-on le croire ? Vous savez entre les fuites d’eau au plafond, le moteur du ventilo, qui refroidit mon étale, fait un bruit infernal, il est difficile d’entendre les clients » nous confie Christelle Caquineau avant de nous indiquer « je suis au bord de l'explosion je n'en peux plus ! »

La commerçante regrette, elle aussi le manque de communication même si elle reconnaît avoir une écoute des services de la municipalité. « Dès qu'il y a quelque chose, je le signale à la mairie qui fait tout ce qu'elle peut pour arranger les choses »

Le second commerce, ouvert ce mercredi, était l’opéra des fromages qui reste aussi dans l’attente de son emplacement définitif. « Au tout départ on devait emménager en octobre 2018. On s’était fait une raison pour les fêtes de la fin d’année 2018, mais là, on s’interroge sur les fêtes de fin d’année 2019… » commente Stéphanie. La salariée veut rester optimiste. « Le marché était à refaire car il a très mal vieilli, il fallait faire quelque chose. » La jeune femme constate que les clients fidèles viennent toujours malgré les travaux, sauf les personnes à mobilité réduite qui ont du mal à déambuler dans les couloirs étroits du marché.

 

Des clients solidaires.

Les deux commerçantes ont le soutien de leur clientèle. « Vous n’allez pas lâcher maintenant ? m’avait dit une cliente. Ça donne du baume au cœur » raconte Christelle Caquineau.

MARCHE DES HALLESStéphanie, employée à l'Opéra des Fromages, garde le sourire.

Contactée, la municipalité indique que le chantier a été interrompu pendant les vacances de Noël et qu'il a repris le 7 janvier.

Un sinistre est venu ajouter un retard supplémentaire « avec un morceau de plafond qui est tombé, on a passé le mois de décembre à faire des expertises pour identifier le problème et vérifier qu'il n'allait pas se reproduire ailleurs, on a finalisé ça pour redémarrer le 7 janvier » commente-t-on à la mairie.

Fin juin tous les commerçants seront installés dans leurs nouveaux bancs.

Avec ce contretemps, inhérent à tous chantiers, les premiers commerçants (les poissonniers et quelques autres) déménageront début mars.

Des rencontres sont prévues la semaine prochaine avec les commerçants. « On espère avoir passé le plus difficile » indique la municipalité qui compte organiser une réunion tous les trimestres pour informer les commerçants du quartier de l’évolution du chantier.

Avec toutes les péripéties liées au chantier, la ville affirme « On a décalé trois fois la date de déménagement des commerçants pour être installés dans leurs nouveaux bancs je comprends qu'ils soient inquiets »

Enfin, une information sera donnée sur l’évolution du chantier au prochain conseil municipal mardi prochain.

 

 

Nouveau rendez-vous hebdomadaire depuis le dimanche 4 septembre 2016, le marché bio s'est installé dans le quartier historique de la Roche-sur-Yon, place de la Vieille Horloge.

Le marché est ouvert de 8 h à 13 h.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

chargement