La Roche-sur-Yon est une commune du Centre-Ouest de la France, préfecture du département de la Vendée, dans la région des Pays de la Loire. Ses habitants sont les Yonnais.

Arrosée par l’Yon et par ses affluents, la Riaillée et l'Ornay (et son tributaire la Soivre), La Roche-sur-Yon doit sa physionomie actuelle à Napoléon Ier, qui fait d'un petit bourg une cité moderne, basée sur un plan régulier en forme de pentagone et dotée d'édifices publics imposants (préfecture, hôtel de ville, théâtre, tribunaux, lycée, église Saint-Louis, etc.) répartis autour d'une vaste esplanade centrale (place Napoléon). La ville est fondée par décret impérial le 25 mai 1804 (elle est promue à cette même date préfecture de la Vendée en remplacement de Fontenay-le-Comte).

Ville napoléonienne mais conçue par des ingénieurs des Ponts-et-chaussées, son nom même est source de querelles au gré des changements politiques qui agitent le xixe siècle : elle est débaptisée et rebaptisée à huit reprises : La Roche-sur-Yon, Napoléon (sous le Premier Empire, les Cent-jours et la Deuxième République), Bourbon-Vendée (sous la Restauration), Napoléon-Vendée (sous le Second Empire). Elle reprend son nom d'origine en 1870.

Principal centre urbain du département, au cœur du Bas-Poitou, centre économique aux fonctions multiples (secteurs secondaires et tertiaires essentiellement), mais aussi pôle universitaire fort de 6 000 étudiants. La Roche-sur-Yon est la commune la plus peuplée du département, comptant 52 732 habitants, et son aire  urbaine atteignant 116 660 habitants (population légale 20132). La ville occupe la 6e position au niveau régional, tandis que son aire urbaine occupe le 5e rang.

Nouveau rendez-vous hebdomadaire depuis le dimanche 4 septembre 2016, le marché bio s'est installé dans le quartier historique de la Roche-sur-Yon, place de la Vieille Horloge.

Le marché est ouvert de 8 h à 13 h.

 

C’est le lieu identitaire de La Roche-sur-Yon et de la Vendée. Sa valorisation passe par un nouveau partage des espaces. Les déplacements doux sont prioritaires sans entraver la circulation automobile.


La place Napoléon offre un espace végétalisé et attractif, invitant à la flânerie et aux rencontres.

Une conception durable

L’eau est un élément important. Quatre bassins (largeur 20m-longueur 50m) d’une profondeur de 20 cm à 1,40m sont alimentés à 100% en eau pluviale récupérée depuis les toitures autour de la place. Des poissons peuplent ces bassins et une grande variété de végétaux, quelque 10 000 espèces, se développent dans ces bassins.

Né de l’imagination de François Delarozière, directeur artistique de la compagnie « La Machine », un fabuleux bestiaire mécanique vient animer la future Place Napoléon. A l’origine de ce bestiaire se trouve l’histoire même de la ville, indissociable de la figure napoléonienne. La campagne d’Egypte de Napoléon Bonaparte et son amour du beau dans l’art et dans la nature inspirent ainsi directement le projet touristique imaginé par Delarozière. Sur la Place Napoléon, un crocodile du Nil de 8 mètres de long, un dromadaire ou encore un ibis sacré côtoient une chouette chevêche dans des bassins écoconçus. Le bestiaire est interactif puisque le public met directement en mouvement ces sculptures mécaniques en actionnant manettes et leviers fondus dans l’environnement végétal entourant les bassins.

Les « Animaux de la Place » sont pensés comme l’aboutissement, l’éclosion de ce qui aura été en gestation pendant la durée du chantier de réaménagement de la Place Napoléon. Installés dans les bassins, les « Animaux de la place » s’intègrent parfaitement aux terrasses, aux berges et aux îlots de la place. Ils cohabitent avec les végétaux et les carpes Koï. Ils racontent la grande histoire de l’évolution de la vie. Ce sont aussi des sortes de machines scientifiques qui viennent coloniser leur nouveau milieu naturel : La Place Napoléon. Ils invitent à l’observation de la nature, du vivant. Certains rappellent les grandes conquêtes du fondateur de la ville (l’hippopotame, la carpe du Nil, le crocodile, le dromadaire, l’ibis…). D’autres sont directement liés à la faune locale (la loutre, les grenouilles…) et évoquent sa richesse mais aussi les dangers qui la guettent et la nécessité de la préserver.

La manipulation est gratuite Les postes de commande sont en libre accès pour le public. Les manettes, moyens de transmissions, bielles, rouages, poulies sont visibles et participent à la narration. Tout en manipulant l’animal à distance, le spectateur peut étudier le mouvement qu’il aura induit. Le public devient tour à tour acteur et spectateur. Se dessine alors une scène urbaine dont le décor est la place Napoléon.
Quand et comment manipuler les animaux ?

L'accès est libre et gratuit.

Le Crocodile a été dévoilé aux Yonnais à l'occasion du spectacle "Le premier coup de pelleteuse" le 1er septembre 2012 sur la place Napoléon, devant des milliers de personnes. [Crocodile]

Crocodylus Niloticus : un laboratoire vivant

Caractéristiques de l’animal mécanique : un animal gigantesque.

  • Longueur : 8,70 m
  • Largeur : 3,20 m
  • Épaisseur du corps : 1,20 m
  • Masse volumique : 1,2 tonne (sans eau, sans scientifique)
  • Amplitude de la mâchoire: 1,30 m
  • Nombre de dents : 40 dents pointues et coniques dont la plus grande mesure 12 cm

Deux matériaux composent le Crocodile du Nil : le métal pour la structure et le bois pour l’enveloppe.

Placé dans un bassin, l’eau submerge le Crocodile du Nil. La machine est sujette aux intempéries, aux changements de température. Les matières utilisées évoluent et se transforment au fil du temps.

C’est autant de contraintes que les scientifiques ont résolues à l’époque de la Campagne d’Égypte et que La Machine a étudiées aujourd’hui à la découverte des Animaux de la Place.

Découvert en mars 2013 dans le quartier du Bourg-sous-la-Roche, le dromadaire est l'animal le plus grand du bestiaire de la place Napoléon avec 3.30 m de hauteur totale.

Le Dromadaire - Camelus dromedarius - une machine aux dimensions monumentales.

Caractéristiques corporelles de l'animal mécanique :

  • Hauteur (du sol à sa bosse) : 3,30 m
  • Largeur : 1,07 m
  • Longueur : 4,90 m, 0,13 m de queue
  • Masse volumique : 1,47 t
  • Hauteur des pattes arrière : 2,36 m
  • Hauteur des pattes avant : 1,89 m
  • Longueur du museau : 0,45 m
  • Nombre de vertèbres métalliques : 7
  • Nombres de motoréducteur : 6
  • Nombre de poulies : 13 + 12
  • Nombre de poils : indéterminé.
  • Ouverture de mâchoire : 18°

Ses mâchoires sont constituées de soufflets de cuir.

Son cou est composé de vertèbres articulées faites en peuplier rétifié.

La structure métallique de son squelette présente de fortes similitudes avec celle de l’Hippopotame.

C'est par une nuit de décembre 2012 que l'Ibis sacré a été découvert.

Threskiornis aethiopicus : une machine échassier pour explorer les berges du Nil

Caractéristiques de l’animal mécanique :

  • Hauteur de l’Ibis Sacré : 2,40 m
  • Longueur des pattes : 1,90 m
  • Envergure ailes ouvertes : 6 m
  • Nombre de plumes par aile : 42
  • Longueur de plume : de 74 à 1,05 cm
  • Poids d’une plume : environ 400 g
  • Masse volumique : 900 kg
  • Nombre de contrepoids : 5
  • Ouverture du bec : 21°
  • Caractéristique particulière : girouette à cuillères et motoréducteur

L’Ibis sacré est constitué d’acier inoxydable et de deux essences de bois, le Robinier « faux acacia » et le buis sous forme de billes. L’Ibis Sacré effleure l’eau sans jamais s’y mouiller. Seules les parties postérieures, les doigts et une partie de ses tarses, sont immergées. Avec une envergure de 6 m ailes déployées, l’animal mécanique est sensible au vent. Afin de limiter son poids, les chercheurs ont fait le choix d’un corps métallique.

Découverte en même temps que le Crocodile, à l'occasion du 1er coup de pelleteuse , la Perche du Nil occupe désormais elle aussi un bassin de la place Napoléon rénovée.

La Lates Niloticus : un laboratoire vivant pour des explorations en eau douce

La démesure d’une machine d’eau douce.

  • Longueur : 4 m
  • Largeur : 1 m
  • Masse volumique : 600 kg à sec.
  • Amplitude de la mâchoire: 40°
  • Nombre d’écailles : 840
  • Signe particulier : 9 cornes de tête

Deux matériaux principaux composent la Perche du Nil : l’acier inoxydable et un bois non traité, le robinier.

En immersion quasi-totale, la Perche du Nil est sujette aux effets de l’eau. Les scientifiques de la Campagne ont mené des recherches appliquées et de nombreux tests afin de concevoir une machine vivante capable d’évoluer quotidiennement dans les eaux douces du fleuve.
Tous les matériaux sont non polluants et n’affectent pas l’environnement naturel.

Le Hibou Grand Duc est une véritable machine aérienne.

Il a été trouvé agrippé à une branche métallique qui semble être le socle originel construit par les scientifiques napoléoniens au lancement de la campagne de Vendée.

Le Hibou Grand Duc - Bubo Bubo : le seul volatile mécanique du bestiaire conçu pour des explorations nocturnes.

Caractéristiques du volatile nocturne :

  • Hauteur de l’animal : 1140 mm
  • Hauteur au-dessus de l’eau : 1884 mm
  • Hauteur du regard, position neutre : 2854 mm
  • Nombre de contrepoids : 2
  • Nombre de plumes : entre 740 et 800 plumes.
  • Poids par ailes : 20 kg
  • Masse corporelle : environ 110 kg
  • Nombre de vérins pneumatiques : 8

Le Hibou Grand Duc est réalisé presque entièrement en acier inoxydable et en aluminium.

L'Hippopotame a été découvert un matin de l'hiver 2013 dans le quartier des Forges, près de la maison de quartier. Ce sont les travaux liés à la rénovation de celle-ci, dans le cadre du projet ANRU, qui ont permis de mettre à jour une caisse couverte de hiéroglyphes.
Hippopotamus amphibus mecanicus.

Une corpulence impressionnante :

  • Longueur : 4,8 m
  • Hauteur : de 1,75 m à 2,50 m
  • Largeur : 1,9 m
  • Poids : 1052 kg
  • 20 poulies.
  • 4 vérins souples
  • 4 vérins à tige
  • Oreilles à pivot
  • 14 dents

Machine d’exploration sur berges et « en eau profonde », l’Hippopotamus amphibus mecanicus est sans doute la machine la plus volumineuse du bestiaire animal créé lors de la Campagne d’Égypte. Il est constitué d’acier inoxydable, de deux essences de bois (le peuplier rétifié pour le corps et l’acacia pour les dents) ainsi que de matières composites et plastiques pour certains éléments mécaniques.

C'est par une belle journée de juillet 2013 que les 3 Grenouilles et le Crapaud ont été découverts place de la Liberté.

Leurs couleurs et leurs caractéristiques techniques ont suscité de nombreux questionnements chez les scientifiques de la Compagnie La Machine.

Grenouilles et Crapaud - Ranucula & Bufo Bufo.

Chaque batracien possède ses mouvements propres.

Caractéristiques des batraciens :

  • Grenouilles Largeur : 266 mm
  • Longueur : 825 mm
  • Dimension des yeux : 230 mm
  • Couleurs : jaune, bleue, verte
  • Grenouille sauteuse Rotation à 180° en vol.
  • Deux contrepoids

Crapaud commun
Couleur : rouge

Particularité corporelle : peau rugueuse, présences de petites boursouflures.

La Loutre d’Europe - Lutra lutra : un des seuls animaux provenant de la faune locale de la Roche-sur-Yon. Elle aurait servi à l’observation du milieu yonnais au retour de la Campagne d’Égypte.

Caractéristiques corporelles

  • Position haute/animal relevé sur ses deux pattes arrières : 872 mm
  • Position basse/animal à quatre pattes : 446 mm
  • Longueur des pattes AR/AV environ : 300 mm
  • Longueur de la queue : 690 mm, 13 arceaux de bois
  • Longueur du corps : 1449 mm, 5 blocs de bois. 
  • Un nez garni d’une dense touffe de poils en fils d’aluminium

La Loutre est constituée d’acier inoxydable et de bois d’acacia. Les engrenages, originellement en bois, ont été remplacés par des matières composites et plastiques. Elle possède également un moteur ainsi qu’un motoréducteur. Le corps de la Loutre est étroit. Les chercheurs napoléoniens ont inséré avec une grande précision le squelette métallique et les éléments de transmission à l’intérieur de l’enveloppe de bois. Le vérin principal de l’animal a été longuement testé avant de trouver sa place définitive.

Les Flamants roses sont les seuls animaux mécaniques du bestiaire à être en couple.

Les Flamants roses - Phoenicopterus roseus

Caractéristiques du volatile :

  • Hauteur en position haute : 2,94 m
  • Hauteur en position basse : 2,10 m
  • Epaisseur du corps : 470 mm
  • Longueur des pattes : 1,34 m
  • Longueur du cou : 953 mm
  • Nombre de moteurs : 4 moteurs par flamant et 1 moteur pour l'ensemble
  • Nombre de poulies : 11

Les Flamants roses de la Campagne d'Egypte sont faits d'acier inoxydable, de deux essences de bois, l'acacia et le buis.

Dans un souci de mimétisme, les Flamants roses possèdent une peau de bois peinte, contrairement aux autres animaux du bestiaire de la Campagne.

Les déclinaisons de rose et de rouge sont obtenues avec des pigments naturels savamment mélangés avec de l'huile servant de liant. Dans la nature, cette pigmentation vient de l'alimentation des flamants.


Le bestiaire mécanique est né de l'imagination de François Delarozière, le directeur de la Cie nantaise La Machine, ce drôle de bestiaire s'anime au gré de l'humeur du public.

François Delarozière, né en 1963 à Marseille, est le directeur artistique de la compagnie La Machine, connue notamment pour avoir créé les machines monumentales des Machines de l'île de Nantes. Il est également le créateur de certaines machines de spectacles de la compagnie de théâtre de rue Royal de luxe, dont il a été collaborateur jusqu'en 2005.

Diplômé de l'école des Beaux-Arts de Marseille, il explore à travers le mouvement et son expression, de nombreux aspects de l'univers du spectacle, et notamment les plus monumentaux.

Il a participé au développement de nombreux projets aussi bien dans le domaine du spectacle de rue que celui de l'aménagement urbain.

Ce barrage est situé sur l'Yon, dans le nord de la commune de La Roche-sur-Yon. Outre La Roche-sur-Yon, la retenue s'étend en amont sur les communes de La Ferrière et de Dompierre-sur-Yon3. En amont du barrage, le bassin versant de l'Yon s'étend sur 93 km2 et concerne cinq communes supplémentaires : La Chaize-le-Vicomte, La Merlatière, Mouilleron-le-Captif, Le Poiré-sur-Vie et Saint-Martin-des-Noyers.

L'usine d'eau potable, située immédiatement à l'aval du barrage, est exploitée par la Compagnie générale des eaux4. Quotidiennement, elle pompe de 12 000 à 15 000 m3d'eau qui permettent de produire entre 10 000 et 13 000 m3 d'eau potable, stockée dans deux châteaux d'eau d'une capacité de 5 000 m3 chacun5

En plein coeur de la ville, le Haras de la Vendée s’étend sur 4,5 hectares au cœur de La Roche-sur-Yon, préfecture du département de la Vendée, en région Pays de la Loire. Ce haras départemental abrite encore aujourd’hui une antenne des Haras Nationaux. Sa vocation première est d’être un pôle patrimonial, culturel et touristique lié au cheval, et une agence de développement du cheval en Vendée.

Voir le site du haras de la Vendée

chargement