Actualité : Environnement

La Roche-sur-Yon. Belle affluence au salon Zéro déchet.

Le premier salon zéro déchet porté par l'agglomération de la Roche-sur-Yon, le pays des Achards et la communauté de communes, vie et Boulogne s'est déroulé ce matin à la salle des fêtes du Bourg-sous-la-Roche.


Le public était nombreux dans les allées du salon afin d'acquérir les bons gestes pour produire moins de déchets en découvrant plusieurs initiatives.

zero dechet salon 20181027 1713987946Point service était présent au salon avec la réparation de téléphones portables.

Un succès pour les organisateurs « le parking est rempli, les ateliers affichent complet donc oui, un succès qui témoigne de l'intérêt de la population à ce sujet » commente Anne Aubin Sicard élue en charge des questions environnementales.


Aujourd'hui, on recycle beaucoup, on composte beaucoup, « on valorise 72 % de nos déchets et pourtant les tonnages augmentent. » L'agglomération est en avance sur la loi de transition énergétique qui imposait 55 % de valorisation en 2020 et 65 % en 2025.


Le salon zéro déchet a permis de faire découvrir au public toutes les initiatives présentes ou à venir afin de permettre de faire de l'information auprès du grand public donc une nécessaire prévention.

zero dechet salon 20181027 1913146967Guillaume broie les déchets à domicile.

Claire Fournier est membre de l'association "Les Citrons Givrés", basée à Sainte Flaive des Loups.


Association loi 1901, Les Citrons Givrés sont un groupement d'achat solidaire qui concerne les agrumes à destination de ses membres.

L'association fait venir des agrumes bio de Sicile. « Les agrumes, il est difficile de les avoir à maturité, c'est pour cela que nous avons fait le choix de la Sicile avec qui nous avons des contacts. Cela permet également de faire travailler un groupement de producteurs qui est dans le développement solidaire et social. »

zero dechet salon 20181027 1196024146

Une autre initiative associative qui va bientôt se développer dans notre département, la consigne de bouteille en verre. Le principe est simple : au lieu de faire fondre le verre à 1500° pendant 24 heures en les recyclant, les bouteilles sont réutilisées en les nettoyant ce qui permet une économie. Pour les plus anciens, c'est un peu la consigne qui existait autrefois où l'on allait déposer les bouteilles en verre chez son commerçant contre un peu de monnaie.

« Il y a des freins techniques qu'il n'y avait pas auparavant car, le verre est plus fin qu'avant et les étiquettes adhésives s'enlèvent facilement de la bouteille. Pour les producteurs qui veulent s'engager dans la consigne, on les accompagne pour lever ces freins techniques en développant une gamme de bouteilles plus épaisses et des étiquettes lavables" explique Marjolène Sicot chargée de développement pour l'association Bout à bout.

Les bouteilles ne sont donc pas détruites, elles sont lavées à Clisson. Les points de collecte sont en cours de développement. Après l'expérimentation auprès de 20 producteurs et 30 distributeurs, en janvier 2019, l'association va développer son activité. D'ici fin 2019, une consigne sera donnée, pour chaque bouteille déposée, le montant peut aller de 0,10 à 0,20 € la bouteille déposée.


Les contacts des associations citées :

Bout à bout :
http://www.boutabout.org/
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les citrons givrés page facebook.

 

 

 

 

Publié le 27/10/2018
Abonnez-vous à notre newsletter
chargement