Actualité : Environnement

Fête une autre terre, un autre regard sur le monde paysan.

Dans le contexte actuel où la bonne alimentation et le retour aux sources sont pour certains un enjeu majeur, le collectif  Fête une autre Terre amenait ce dimanche la campagne en plein cœur du quartier des Forges.


« Notre but est de sensibiliser le public autour d’animations à travers une grande fête que nous organisons une fois par an. Il est encore possible aujourd’hui de consommer dans le respect de l’humain et de l’environnement. Et les gens sont assez réceptifs à ce message », constate Alexia Bastet, coordinatrice de l’événement. « Manger bien et à un tarif normal n’est pas de l’ordre de l’impossible », renchérit Marie-Flore Guénégo, directrice de la maison de quartier des Forges.

Fête une autre terre

Le collectif existe depuis 2013. Mini-ferme, ateliers, visites de fermes, banquet paysan bio et local mais aussi témoignages, sont autant de vecteurs de communication utilisés par le collectif. Le but est de toucher un large public. Et ce dernier ne s’est pas trompé, puisqu’entre 1000 et 1500 personnes se sont déplacées ce dimanche, adultes mais aussi enfants. Du côté des petites têtes blondes, le constat sur le monde rural est des plus charmants. « Regarde papa le petit mouton, il mange de l’herbe dans ma main », constate Zoé, encore sous le charme de l’animal. « Et papa, il m’a presque mangé le doigt », en rigole le petit Clément en sortant sa main de l’enclos des moutons.

 

 

Publié le 23/04/2018
Abonnez-vous à notre newsletter
chargement