Actualité : Sport

La Roche-sur-Yon. Que reste-t-il du passage du Tour de France ?

Le Tour de France est parti de Noirmoutier-en-l’Île, le samedi 7 juillet 2018, pour une grande boucle qui a conduit les 176 coureurs dans un périple de 3349 kilomètres. Arrêtons-nous sur notre département et plus particulièrement sur la Roche-sur-Yon, où de nombreuses animations étaient organisées avant le Tour, où les équipes ont été présentées officiellement, où l’arrivée de la seconde étape a eu lieu, avec l’inauguration de la maison du vélo, et du Fan Park, place de la Vendée…


Que reste-t-il du passage du Tour de France à la Roche-sur-Yon ? Un mois après, nous nous sommes posés la question.

Conférences de presse, passages télé, animations diverses, les télés du monde entier ont été, le temps du départ, braquées sur notre département. Un mois après, rétrospective d’une manifestation hors normes.

Démontage tdf

Ce vendredi matin, les employés de la Ville démontaient les décorations du Tour.


Les audiences télé

L’édition 2018 du Tour de France, retransmise sur France 2 et France 3, a réuni moins de téléspectateurs que l’an dernier, d’après les chiffres publiés par France Télévisions.


Les 21 étapes du Tour ont été diffusées dans leur intégralité sur les deux chaînes du service public. En cumulé, 33 millions de téléspectateurs ont regardé le Tour sur France 2 et France 3 entre le 7 et le 29 juillet 2018 contre 37 millions l’an dernier.

 

Sur France 2, 3,3 millions de téléspectateurs étaient devant leur petit écran en moyenne chaque jour et 2,1 millions de téléspectateurs sur France 3.

 

Benjamin, fait du vélo tous les jours à la Roche

Le jeune yonnais de 26 ans connaît bien le vélo. Il en fait depuis l’âge de 12 ans et depuis, il n’a jamais arrêté, sillonnant même les routes de Vendée, ou allant à son travail quotidiennement, c’est son véhicule principal. Le vélo à la Roche, il connaît bien.

« Depuis la nouvelle place Napoléon, on voit beaucoup de gens prendre le vélo et s’approprier l’espace de la ville. Avoir une équipe pro (direct énergie) en Vendée, ça donne un intérêt supplémentaire pour le vélo.  La Roche ville étape du Tour de France, c’est génial pour tout le monde. On ne pouvait que saluer ça. »

BENJAMIN 2

Benjamin rue Clemenceau


Pour Benjamin, « La Roche-sur-Yon a une taille parfaite pour faire du vélo. Tu peux traverser la ville en une demi-heure. » Côté aménagement pistes cyclables, le jeune homme est plus nuancé. Des aménagements ont été faits, certains autres interrogent comme par exemple la rue Joffre, où  rien n’est délimité pour le vélo.

 

La ville ne permet pas la mise en place de pistes cyclables dans les deux sens partout.


« Des efforts sont faits en termes de pistes cyclables comme aux Jaulnières, par exemple, où des pentes douces ont été aménagées. Il y a des endroits, notamment dans l’hyper-centre, où des logos vélo sont peints sur le sol mais, en terme de continuité, il y a des choses à faire. Comme sur le boulevard Briand par exemple. »

BENJAMIN 3

Boulevard Briand, les pistes cyclables sont effacées.


Les parkings à vélo


Il faut dire que les bandes dédiées aux cyclistes sur les boulevards du Pentagone sont effacées, on ne distingue pratiquement plus le logo du cycliste et les couloirs s’effacent. « Ça devrait être fait ! Dans certaines zones de la ville, les bandes sont effacées. Les automobilistes ne font plus attention, ça devient dangereux. »


Le vélo favorise une mobilité très pratique en permettant de se garer quasiment aux pieds d’où l’on veut aller. « Quand on part de la rue Clemenceau vers la rue De Gaulle, il y a des espèces de U pour garer son vélo. Mais voilà ; ils ne tiennent pas. Il faudrait vraiment penser à des choses plus identifiées et des panneaux de couleur pour indiquer les stationnements de vélo. »

 

Quelles retombées économiques ? Accueillir le Tour de France, un jackpot pour la Roche ?   

Les retombées économiques sont difficiles à quantifier pour le moment. La retransmission télévisée du Tour de France et le zoom porté sur le département de la Vendée et les communes qui accueillaient le départ et l’arrivée d’étapes ont bénéficié d’images que la ville de la Roche-sur-Yon s’attache à valoriser.


Le spectacle est gratuit pour les spectateurs et les retransmissions télé sont également gratuites sur France Télé. Pas de chaînes payantes pour le Tour, contrairement au football et à la formule 1.


Le Tour de France est retransmis dans 190 pays. C’est la troisième compétition la plus regardée au monde derrière la coupe du monde de foot et les JO. De quoi attirer des visiteurs du monde entier. Les droits télés représentent 50 % des recettes. Les sponsors représentent 40 %.

 

Pour une commune, les retombées économiques et médiatiques devraient être largement supérieures à l’investissement consenti (350 000 € pour la ville de la Roche). Premier secteur à tirer profit du passage du Tour de France : l’hôtellerie / restauration. Il affichait complet en Vendée. Mickael Jones en concert le 5 juillet, Place Napoléon, a dormi dans un hôtel à Nantes.

 

Chiffrer les retombées économiques immédiates du passage du Tour de France est extrêmement difficile. La ville essaierait de valoriser les passages télés à l'occasion de l'arrivée de la seconde étape du Tour de France 2018.

Publié le 03/08/2018
Abonnez-vous à notre newsletter
chargement